FAQ

Sommaire



La vaccination en pratique

À quel âge faut-il commencer la vaccination ?

Au début de sa vie, un chiot ou chaton est protégé par les anticorps que sa mère lui a transmis. Mais vers 2 mois, ils ne sont plus en quantité suffisante et il faut commencer la vaccination. Toutefois, il est possible de démarrer le protocole vaccinal à n’importe quel moment de la vie d’un animal.

Mon animal vieillit, dois-je continuer à le vacciner ?

Oui ! Comme chez l’Homme, les individus vieillissants deviennent plus sensibles aux infections et leur système immunitaire est moins efficace pour les combattre. Comme pour les animaux atteints d’affection chronique il est indispensable de bien vacciner les animaux « senior » !

La vaccination contre la rage est-elle obligatoire ?

En France elle n’est obligatoire que pour les chiens de première et deuxième catégorie. Elle est d’autre part obligatoire pour voyager à l’étranger quelque soit le pays (même en Europe).

J’ai oublié le rappel de vaccination, que va-t-il se passer ?

S’il s’agit du rappel annuel et si vous avez moins de un mois de retard, cela ne change rien au protocole vaccinal.
S’il s’agit du rappel annuel et que vous avez plus d’un mois de retard, il faut reprendre le protocole de primovaccination et il y aura des rappels un mois après la première injection.
S’il s’agit d’un rappel de primovaccination, il faudra refaire un rappel encore un mois plus tard.

^

Les parasites externes (puces, tiques)

Comment savoir si mon chien ou mon chat a des puces ?

Les tiques sont des parasites fixés à la peau de votre animal. Elles ne bougent pas. Elles font la taille d’une tête d’épingle et grossissent jusqu’à 1/2cm environ. Elles peuvent être blanches ou noires.
Les puces sont mobiles et fuient la lumière : il est difficile de les repérer même en écartant les poils. En revanche, leur déjections forment de multiples petits points noirs (comme des salissures) à la base des poils. Ce sont ces « crottes de puces » qui signent la présence des puces !

Mon chien est propre, il ne peut pas avoir de puces !

Le parasitisme n’est pas un signe de malpropreté ! Un chien qui sort peut très bien attraper des puces alors même qu’il vit dans un environnement intérieur. Les larves de puces peuvent se développer dans les moquettes ou les parquets anciens et ainsi contaminer à nouveau votre chien ou chat s’il a rapporté une puce lors d’une sortie.

Je pars en vacances dans le sud avec mon chien, quel antiparasitaire utiliser ?

On rencontre dans le sud de la France et sur le pourtour méditerranéen un parasite, le phlébotome, qui peut transmettre une maladie très grave à votre chien : la leishmaniose. Actuellement il n’est pas possible de guérir cette maladie, mais seulement d’en limiter les effets par un traitement assez lourd. Il est donc préférable de demander à votre vétérinaire un antiparasitaire qui puisse également empêcher le phlébotome de venir piquer et contaminer votre chien.

Les parasites externes peuvent-ils donner des maladies à mon animal ?

Chez le chien les tiques transmettent notamment la piroplasmose et la maladie de Lyme. Les puces peuvent transmettre des vers parasites intestinaux. Les phlébotomes, qui sont une sorte de moustique vivant dans le sud de la France peuvent transmettre la leishmaniose, et dans certaines zones géographiques, la dirofilariose est provoquée par un ver parasite du cœur.
Chez le chat, bien que ce soit rare, l’anémie infectieuse féline (hémobartonellose) pourrait être transmise par les puces. Ces mêmes puces peuvent transmettre des vers parasites intestinaux.

Puis-je utiliser le même produit anti-puces pour mon chien et mon chat ?

Les dosages ne sont pas les mêmes pour les chiens et les chats. D’autre part certains antiparasitaires, tels que la perméthrine, sont extrêmement toxiques pour le chat !! Respectez les prescriptions de votre vétérinaire !

Mon chien a des tiques, comment les retirer ?

Il est préférable d’utiliser un « crochet à tique », disponible auprès de votre vétérinaire : il évite à coup sûr d’arracher la tête de la tique. En effet, une traction trop forte (avec une pince à épiler par exemple) risque de laisser la tête fichée dans la peau de votre chien et de provoquer un abcès. Il ne faut pas non plus utiliser d’éther ou d’autre produit car la tique risque alors de « régurgiter », ce qui augmenterait le risque de transmission de maladies ou d’infection.

^

Idées reçues (FAUSSES !) sur la stérilisation

Je veux faire faire au moins une portée à ma chienne (ma chatte) pour assurer son bien-être et sa santé.

Cette idée, largement répandue, n’a aucun fondement scientifique mais provient directement d’une réflexion anthropomorphique. Les femelles qui sont stérilisées jeunes (avant les premières chaleurs) n’ont pas de « manque », tout simplement parce que les animaux vivent dans l’instant et ne se projette pas dans le futur. Ce n’est qu’au moment des chaleurs que l' »appel du mâle » est présent chez les femelles faisant écho à un réflexe de « survie de l’espèce » et non pas à un « désir de maternité ». En ce qui concerne la santé, la prévention des tumeurs mammaires et affections de l’utérus est plus efficace lorsque les chiennes et chattes sont stérilisées avant les premières chaleurs !

Les animaux stérilisés grossissent tous et deviennent obèses.

NON, la prise de poids n’est pas une fatalité ! La stérilisation diminue le besoin de base des animaux d’environ 20%. Il suffit juste d’adapter l’alimentation que nous leur donnons pour prévenir une prise de poids. Des aliments spécifiques existent, plus bas en apport calorique, afin de continuer à leur donner une ration suffisante pour qu’il n’ai pas non plus de sensation de faim !

J’ai peur que la stérilisation change le caractère de mon chat, je ne veux pas qu’il devienne tout « mollasson ».

La stérilisation ne change pas le caractère d’un chat. Il ne pense seulement plus à se reproduire, donc :

  • se bagarre moins (que pour son territoire)
  • part se balader moins loin (reste sur son territoire).

Un « chat entier joueur » deviendra uniquement un « chat castré joueur » !

Mon chien va être frustré si je le castre.

Un chien n’a pas de « besoins », se reproduire est uniquement un instinct naturel visant la sauvegarde de l’espèce. Un chien vit dans l’instant présent et un chien castré ne pense tout simplement pas à se reproduire, il n’a pas de sensation de « manque ».

Ma chienne (chatte) est trop vieille, ça ne « vaut plus le coup ».

Si l’avantage de la prévention des tumeurs mammaires est moins important et le risque anesthésique plus important chez une femelle âgée, il ne faut pas oublier que :

  • il n’existe pas de ménopause chez la chatte et la chienne, le risque de portée reste présent alors qu’il peut représenter un risque pour sa santé,
  • le risque d’infection de l’utérus (métrite) est grand : le traitement est chirurgical mais la chienne/chatte est alors dans un moins bon état pour subir une anesthésie, mieux vaut anticiper et se placer dans les meilleurs conditions avec une chienne encore en bon état général.

^

L’hygiène bucco-dentaire

Quel est le meilleur geste pour conserver l’hygiène des dents de mon animal ?

Il est conseillé d’habituer votre chien dès son plus jeune âge à se laisser brosser les dents. C’est la méthode la plus efficace pour éviter le dépôt de tartre. Une fréquence d’au moins 3 fois par semaine est conseillée, le mieux étant de le faire chaque jour ! On utilise classiquement une brosse à dents et un dentifrice adapté ayant bon goût et qui ne nécessite pas de rinçage évidemment ! A la place de la brosse à dents, il est possible d’utiliser un doigtier que l’on place sur l’index. Il suffit alors de brosser les dents avec le doigt, en passant sous les babines du chien.

Les chiots et les chatons ont-ils des « dents de lait » ?

C’est vrai ! Les premières dents de lait apparaissent vers l’âge de 3 semaines.
Les chiots et les chatons vont ensuite perdre leurs dents vers l’âge de 3/4 mois en moyenne. Parfois, vous retrouverez leurs petites dents par terre mais bien souvent ils les avalent. Arrivent ensuite les dents définitives.
À l’âge de 6/7 mois la dentition définitive est complète. Si au-delà de cet âge votre animal possède encore des dents de lait, il est impératif de consulter votre vétérinaire afin de les extraire : elles risqueraient de gêner la pousse des dents définitives, de provoquer des déviations de celles-ci, ou de favoriser le dépôt de tartre entre les dents de lait et les dents définitives.

Une mauvaise hygiène dentaire peut entraîner des problèmes cardiaques chez les chiens et chats. VRAI ou FAUX ?

Vrai ! La présence de tartre entraîne des problèmes buccaux : gingivite, parodontite (inflammation des tissus de soutien des dents, y compris de l’os), déchaussement des dents… Mais il peut aussi causer des troubles généraux comme des pathologies cardiaques ou rénales ! Le tartre contient, en effet, un très grand nombre de bactéries qui peuvent passer dans le sang et entraîner des endocardites (inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur des cavités du cœur).
L’hygiène dentaire est donc primordiale aussi bien pour l’état de la bouche et des dents que pour l’état général de l’animal.

Pourquoi mon chien/chat a-t-il mauvaise haleine ?

La présence de tartre est une cause fréquente de mauvaise haleine.
Il peut aussi y avoir d’autres causes : des problèmes digestifs, des lésions dans la bouche (gingivite, ulcères…), une insuffisance rénale, des troubles hépatiques ou encore une mauvaise alimentation peuvent se répercuter sur l’haleine de votre animal !

Combien de dents a mon chien ? mon chat ?

Le chien adulte a 42 dents alors que le chat adulte n’en a que 30 !
Le chien possède sur la mâchoire supérieure 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 4 molaires, et sur la mâchoire inférieure: 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 6 molaires.
Le chat possède sur la mâchoire supérieure 6 incisives, 2 canines, 6 prémolaires et 2 molaires, et sur la mâchoire inférieure: 6 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 2 molaires.
Le chiot possède 28 dents de lait et le chaton 26.

^